Caroline Miller a été nommée au conseil de fondation de Suisse pour le HCR en 2020. Elle est entrepreneuse et fondatrice de HeadtoHead, un cabinet de recrutement et de coaching de cadres, principalement spécialisé dans le recrutement de cadres de haut niveau pour le secteur à but non lucratif et les PME suisses. Elle possède une solide expérience dans le secteur bancaire et médical aux niveaux local et international, ayant dirigé des équipes dans les domaines de la banque électronique et du recrutement stratégique au sein de banques internationales de renom (UBS & LLOYDS), et au sein d'institutions médicales et académiques (Recherche médicale de Genève / Faculté de médecine de Genève). Elle a également été professeure pendant plusieurs années à la HEG, la Haute Ecole de Genève (Business School), où elle a enseigné la communication interculturelle.

Née et élevée à Genève, elle est d'origine prussienne, américaine et britannique. 

Elle est la fille d'une réfugiée née en Prusse orientale avant la Seconde Guerre mondiale, qui a vécu les horreurs de la guerre, des déplacements et des camps de réfugiés pendant plusieurs années. Caroline a grandi avec les histoires de sa famille sur les personnes déplacées et la guerre, qui font partie intégrante de son bagage familial.

Caroline est titulaire d'un MSc. en sciences politiques de l'Université de Genève (1990). Elle est trilingue : anglais, allemand et français. Elle a la double nationalité suisse et britannique. Elle est mère de deux magnifiques filles adultes.

 

Pourquoi je m'engage
Fille de réfugiée de la Seconde Guerre Mondiale, j’ai été nourrie toute mon enfance aux histoires de la migration forcée de ma famille prussienne en 1945. Ma mère a passé quatre ans en camp de réfugiés au Danemark, encerclé de barbelés et regroupant une douzaine de femmes avec leurs enfants dans la même baraque en bois. Le traumatisme de ma grand-mère enceinte avec 4 enfants entre 2 et 9 ans au moment de la fuite, a marqué la famille jusqu’à ce jour. Malheureusement l’horreur de la guerre et toutes ces familles de toutes religions, nationalités ou cultures, qui fuient souvent à pied et perdent tout, sont toujours d’actualité!