Guerre civile au Soudan du Sud

 

 

 

Le Soudan du Sud subit la plus importante crise de réfugiés du continent africain et la troisième dans le monde derrière la Syrie et l'Afghanistan.​

L'ampleur de la crise en quelques chiffres
Le guerre civile a plongé le jeune pays dans une des pires crises humanitaires.
1,66 millions
de déplacés internes​
2,23 millions
de réfugiés sud-soudanais dans la région, principalement au Soudan et en Ouganda​
63%
des réfugiés sont des enfants
>250'000
personnes exposées à un grand danger de famine
Une crise qui perdure

La violente guerre civile qui sévit au Soudan du Sud depuis décembre 2013 a fait des milliers de morts et forcé près de 4 millions de personnes à fuir leur foyer. La situation dans le pays et ceux voisins s'est dégradée et transformée en catastrophe humanitaire. ​

Malgré les tentatives de mettre fin à la guerre, les troupes gouvernementales et rebelles continuent dans l'escalade des violences. Les troupeaux de bétail sont volés ou massacrés, les maisons brûlées, et les civils tués de manière indiscriminée.

Un enjeu pour toute la région

Le conflit au Soudan du Sud est la plus grande crise actuelle sur le continent Africain, et le HCR met tout en œuvre pour éviter que la situation ne s'aggrave encore plus.

Le Soudan et l'Ouganda sont également mis au défi; accueillant chacun plus de 800'000 réfugiés sud-soudanais, leurs capacités à les soutenir dépend largement du HCR. La stabilité des communautés d'accueil est primordiale pour éviter que le conflit sud-soudanais ne débouche sur une crise dans toute la région.

Ce que fait le HCR

Le HCR veille à répondre aux besoins vitaux des réfugiés, avec une attention particulière à la santé, aux approvisionnements alimentaires et à l'éducation des nombreux jeunes réfugiés. 

En effet, les femmes et les enfants représentent 83% des réfugiés. Ils doivent affronter des attaques et violences sexuelles, et arrivent ainsi souvent dans un état de faiblesse et de malnutrition extrême dans les refuges. Il n'est pas rare que les enfants voyagent seuls. 

Votre soutien est essentiel

Les perspectives de paix sont lointaines au Soudan du Sud et en raison du changement climatique, les conditions de vie déjà hostiles ne font que s'empirer.​ La malnutrition tend à s'aggraver en raison des sécheresses qui gagnent en intensité. La saison des pluies aussi provoque des inondations qui détruisent les potentielles récoltes. et confronte les personnes déplacées à des pénuries alimentaires ainsi qu'à des maladies​.

Au Soudan du Sud, les besoins humanitaires sont immenses et largement sous financés. En 2020, seul 25% des fonds nécessaires pour répondre à la crise ont été levés.