Crise Humanitaire au Yémen


Depuis 2015, la guerre civile au Yémen est responsable de la pire crise humanitaire au monde à ce jour. Quatre Yéménites sur cinq dépendent de l'aide extérieure pour leur survie quotidienne et 20 millions de personnes sont au bord de la famine.

L'ampleur de la crise en quelques chiffres
Une catastrophe humanitaire sur fond de conflit dévastateur
80%
de la population dépend de l'aide humanitaire pour survivre​
2/3
Yéménites n'ont pas les moyens d'acheter à manger
20 millions
de Yéménites au bord de la famine
3,65 millions
de personnes déplacées à l'intérieur du pays​
Un pays en guerre déjà fragile, mis à genoux par la guerre

Les combats au Yémen, l'un des pays les plus pauvres du Moyen-Orient, ont sévèrement aggravé sa situation déjà fragile...

L’exacerbation de la violence a bouleversé des millions de vies, causant un grand nombre de victimes, majoritairement des civils.

Femmes, enfants, personnes âgées, handicapés, hommes, ce sont plus de 20 millions de personnes qui sont confrontées à une situation désespérée et luttent pour leur survie en quête de sécurité, d’abris et d’une aide d’urgence.

Fuir, pour espérer survivre 

La situation au Yémen a causé des déplacements massifs. Or, les personnes forcées de fuir sont particulièrement à risque.

Plus de 2 millions de personnes luttent actuellement pour la survie dans des conditions épouvantables, loin de chez elles et privées de besoins essentiels.

La situation est tellement effroyable qu’un million de Yéménites déplacés ont perdu espoir et tenté de rentrer chez eux, bien que les conditions de sécurité ne soient pas encore réunies.

 

Ce que fait le HCR

Nous dirigeons les activités liées à la protection, aux abris et aux articles non alimentaires. Nous fournissons des logements d'urgence et des articles de première nécessité à l'ensemble de la population des 20 gouvernorats affectés par le conflit. En 2019, 86'000 familles en ont bénéficié. ​

Nous apportons également un appui aux structures de santé, très affaiblies par les ravages de la guerre, alors que plus d'un million de cas de choléra ont été rapportés dans le pays depuis 2018, dont 25% chez des enfants. Avec la pandémie de Covid-19, l'urgence sanitaire s'est encore intensifiée.

Nous apportons une aide juridique et financière ainsi que des services de soutien psychosocial. 

Nous continuons également d’assurer la protection et de venir en aide à plus de 280'000 réfugiés et demandeurs d’asile d'autres pays qui restent au Yémen malgré le conflit et dont la vie est particulièrement menacée. 

Votre soutien est essentiel

Dans ce contexte d'urgence humanitaire, face à un conflit qui ne finit pas, la situation se détériore rapidement.

Mais en raison des financements limités - moins de 40% des appels de fond - le HCR n'est pas en mesure de couvrir l'ensemble des besoins massifs de la population au Yémen.

Sans aide, beaucoup d’autres vies seront perdues à cause des violences, de maladies curables ou de pénuries de nourriture, d’eau et d’abris.

Nous avons plus que jamais besoin de vos dons pour continuer à fournir une aide d'urgence à la population Yéménite.